0123456789
list icon
list icon

miniKORG 700FS miniKORG 700FS

SoundCloud

Partager

miniKORG 700FS

SYNTHESIZER

Support pour votre achat

Support

En savoir plus

Accessoires

Retour vers le futur :
une réédition authentique en édition limitée du miniKORG 700.

Le miniKORG 700 a été le premier synthétiseur monophonique produit en masse par KORG. Sorti en 1973, à une époque où la place des synthétiseurs en tant qu'instrument de musique n'était pas encore totalement établie. Après de nombreuses expérimentations, le miniKORG 700 est arrivé en a déclenché l’intérêt de nombreux musiciens pour les synthétiseurs. Ce succès était du à une manipulation et une utilisation simples, pouvant produire des changements sonores extrêmes, et il rencontra un soutien indéfectible de la part de nombreux musiciens admiratifs.

Le miniKORG 700FS est une authentique réédition du miniKORG 700S, (une version améliorée du miniKORG 700), sorti l'année suivante. Le miniKORG 700FS réédité offre des fonctionnalités supplémentaires telles qu'un arpégiateur, une réverb à ressort et un aftertouch. Le miniKORG 700FS est un synthétiseur entièrement analogique, développé avec la collaboration du concepteur original, Fumio Mieda.

(Note: Pour éviter toute confusion dans le texte suivant, tant le miniKORG 700 original que le miniKORG 700S, sont répertoriés comme "miniKORG 700" pour la plupart).

KITARO vous parle du  miniKORG 700FS (Sous-titres en anglais disponibles)

Pourquoi relancer le miniKORG 700 maintenant ?

La véritable beauté et l'impressionnante qualité des sons produits par le miniKORG 700 n'ont pas pu être réalisées grâce à la technologie de modélisation analogique qui utilise des circuits intégrés de calcul tels que les DSP et d'autres dispositifs pour modéliser les circuits analogiques. Et bien que KORG continue à produire des synthétiseurs analogiques tels que le prologue, le minilogue et bien d'autres, nous reconnaissons que ces instruments doivent leur existence au miniKORG 700.

Si le savoir-faire théorique est important lors de la conception de circuits analogiques, une expérience approfondie est également nécessaire pour comprendre ce que seront réellement les résultats une fois les circuits terminés. Dix ans se sont écoulés depuis le monotron, un instrument analogique de nouvelle génération datant de 2010, développé par de jeunes ingénieurs de KORG et des passionnés d'analogique. Il a fallu un certain temps pour que la vision complète de ces ingénieurs soit explorée et livrée, mais nous sommes enfin arrivés - au début.

Notre souhait est que les clients puissent faire l'expérience de la beauté et de la magnificence du son analogique authentique grâce au miniKORG 700FS conçu par les ingénieurs analogiques de KORG sous la supervision de Fumio Mieda, qui a conçu le circuit original, en s'assurant que les éléments qui vont au-delà des schémas de circuit soient fidèlement représentés.

De beaux leads, des basses épaisses - et plus encore

De beaux leads, des basses épaisses - et plus encore

Si le miniKORG 700 a été le premier synthétiseur de KORG, il a également produit certains des sons les plus gros et les plus denses de tous nos synthétiseurs. Le miniKORG 700FS, dispose d'oscillateurs au son pénétrant et d'une authentique recréation du contrôleur Traveler, une des caractéristiques clés du miniKORG 700.
Les volca keys et les volca bass utilisent le circuit de filtre du miniKORG 700, car les caractéristiques claires et pénétrantes de ce filtre correspondaient parfaitement aux instruments spécialisés dans les sons de synthétiseurs lead et basse à forte présence. Le son du miniKORG 700 s'intègre facilement dans la musique actuelle, notamment grâce à ses sons épais et ses basses profondes.

Les possibilités en clavier d’extension

Le miniKORG 700 était le clavier secondaire par excellence que les joueurs placaient sur leur orgue (fréquemment utilisé dans les années 1970) pour augmenter la palette sonore de celui-ci. Aujourd'hui, le magnifique son de synthétiseur de Lead du miniKORG 700FS fonctionne à merveille avec les claviers de scène tels que les pianos électriques, les orgues, etc.

Les commandes du miniKORG 700 ont été disposées en dessous de ses touches de manière à ce que les joueurs qui placent l'instrument sur leur orgue puissent y accéder facilement. Aujourd'hui encore, cette disposition reste intuitive et facile à comprendre, avec un aspect unique qu'aucun autre instrument ne propose.

Les fonctions ajoutées à l’original

Lorsque le miniKORG 700 a été lancé, les composants électroniques étaient de plus grande taille, ce qui limitait sa fonctionnalité en raison de l'espace restreint à l'intérieur. Grâce aux avancées technologiques, nous avons maintenant plus d'espace pour ajouter un effet de réverbération à ressort ainsi qu'un joystick pour le pitch bend et la modulation. La nouvelle version comporte également un aftertouch pour plus d'expressivité, ainsi que des fonctionnalités importantes : un arpégiateur, un port USB, un connecteur MIDI IN et une prise CV/GATE IN.

Nous avons également ajouté des boutons de mémoire de programmes, de sorte que les joueurs n'ont plus besoin d'écrire la position des boutons et des sélecteurs pour recréer leurs sons préférés.

Traveler controller

La caractéristique la plus marquante du miniKORG 700, le contrôleur Traveler, est constitué de deux curseurs situés sous le clavier. Grâce à ces commandes, les joueurs pouvaient régler la fréquence de coupure, le levier supérieur commandant le filtre passe-bas et le levier inférieur le filtre passe-haut. Cela donnait aux joueurs la liberté d'ajuster le caractère expressif du son en fonction de la position des leviers. En déplaçant les leviers vers la gauche et la droite tout en jouant les touches, il était possible de créer des sons wah-wah et des sons sourds ainsi que le son iconique "voyageur".

Comme le son qui passe à travers le filtre a une fréquence de coupure inférieure et une fréquence de coupure supérieure aux fréquences fixées par les curseurs, toutes les fréquences sont filtrées et donc aucun son n'est entendu lorsque les positions des deux curseurs sont inversées. En d'autres termes, faire se croiser les deux curseurs ne produirait en théorie aucun son. Pour remédier à cela, le miniKORG 700 original comportait des protubérances sur les curseurs afin qu'ils ne puissent pas se croiser physiquement.

Le bon et le mauvais côté de cette méthode est que des circuits analogiques sont utilisés. Dans le passé et même aujourd'hui, il est impossible de concevoir un filtre aux caractéristiques parfaites. À l'époque où le miniKORG 700 a été vendu, certains joueurs rasaient les excroissances des manettes afin de pouvoir faire se croiser les manettes, dans le but de créer de nouveaux sons. En fait, certains modèles vendus à l'échelle internationale n'avaient même pas les saillies au départ.

Le miniKORG 700FS n'a pas non plus les excroissances, et les joueurs peuvent ajuster les réglages comme ils le souhaitent afin d'obtenir ce son emblématique du passé.

Un second oscillateur

Le miniKORG 700 était un mono-synthétiseur à un seul oscillateur. Un an plus tard, en 1974, le miniKORG 700S est sorti avec plus d'espace ajouté à gauche du clavier pour un contrôleur. Un second oscillateur, un modulateur en anneau et d'autres caractéristiques ont également été ajoutés. Le modèle FS que nous sortons maintenant est une reprise du 700S avec ses fonctionnalités étendues, et comprend deux oscillateurs qui vous apportent le plaisir supplémentaire d'un désaccord puissant et de sons de synthétiseur lead épais et pénétrants.

Comprend un étui rigide spécialement conçu pour le miniKORG 700FS

Pour commémorer la renaissance du miniKORG depuis près d'un demi-siècle, nous incluons un étui rigide avec notre miniKORG 700FS en édition limitée, conçu spécialement pour cet instrument.

Ensemble de logiciels de musique gratuits

Le miniKORG 700FS est livré avec une grande variété de logiciels musicaux, dont Izotope (avec "Ozone Elements" qui vous permet non seulement de créer des chansons mais aussi de les maîtriser grâce à l'IA), "Skoove" qui vous aidera à améliorer votre jeu au clavier, le logiciel DAW "Reason Lite", ainsi qu'une large gamme de synthés logiciels de KORG et d'autres développeurs.

En d'autres termes, dès que vous aurez mis la main sur le miniKORG 700FS, vous disposerez de nombreux outils pour vous aider à faire passer votre musique au niveau supérieur.

Apps pour iPad/iPhone

  • KORG Gadget 2 Le (App de production musicale DAW)

  • KORG Module (App module de son piano/claviers)

Logiciels pour Mac/Windows

  • KORG Collection - M1 Le (module de sons de synthesizer)

  • UVI Digital Synsations (module de sons de synthesizer)

  • AAS Ultra Analog Session (module de sons de synthesizer)

  • AAS Strum Session (module de son de guitare acoustique)

  • AAS Lounge Lizard Session (module de son de  piano électrique)

  • Reason Studios Reason Lite (Logiciel de production musicale DAW)

  • Skoove free 3 month trial of Skoove Premium (Leçon de piano en ligne)

  • KORG Gadget 2 Le for Mac (logiciel de production musicale)

  • iZotope Ozone Elements (plugin de Mastering Audio)

Souvenirs du miniKORG 700 - Fumio Mieda (Développeur du miniKORG 700S original)

La production du miniKORG 700S a dû se faire de manière détournée après la création du prototype initial.
Nous avions fait une annonce concernant le tout premier synthétiseur créé au Japon lors de la 19e foire audio All Japan Audio Fair le 12 novembre 1970. C'était il y a 50 ans ! Cet instrument, dont le slogan était "l'orgue novateur", était un instrument à double claviers, et équipé de deux unités : la section orgue étant la source sonore polyphonique, et ce que l'on appelle aujourd'hui la section synthétiseur monophonique. Il fut le "premier prototype" dans notre entreprise.
I thought about two directions to commercialize this prototype. I contemplated whether to make it a polyphonic organ product or a monophonic instrument that can only create one sound at a time but can significantly change the timbre. I could not foresee that the era of synthesizers would arrive, therefore, I dropped the monophonic synthesizer characteristic and marketed this product as a combo organ with a "Traveler" manual filter attached to the polyphonic sound source. This was the “Korgue” organ (or the “Decakorgue,” as we called it) that was sold at the time under our previous company name, “Keio Electronic Laboratories,” which eventually led to our existing company name, KORG.

J’avais pensé à deux directions pour commercialiser ce prototype. J’avais envisagé d'en faire soit un orgue polyphonique, soit un instrument monophonique qui ne peut créer qu'un seul son à la fois mais qui peut modifier sensiblement le timbre. Je ne pouvais pas prévoir que l'ère des synthétiseurs arriverait, c'est pourquoi j'ai abandonné la caractéristique de synthétiseur monophonique et j'ai commercialisé ce produit comme un orgue combiné avec un filtre manuel "Traveler" attaché à la source sonore polyphonique. C'était l'orgue "Korgue" (ou "Decakorgue", comme nous l'appelions) qui était vendu à l'époque sous notre ancien nom de société, "Keio Electronic Laboratories", ce qui a finalement donné le nom de notre société actuelle, KORG.
C'était notre premier instrument à clavier ; cependant, il ne s'est pas bien vendu malgré le travail acharné du fondateur Tsutomu Kato car, en raison de son prix élevé, un réseau de distribution devait encore être développé. Cependant, lorsque plus tard les acheteurs américains ont vu le prototype du miniKORG 700/700S, ils ont passé des commandes étonnamment importantes. Trois ou quatre ans s'étaient écoulés depuis la sortie du premier prototype. Nous avons parcouru beaucoup de chemin pour arriver là où nous en étions. 
 
Cet instrument était complètement différent des produits d'autres entreprises en termes d'apparence, de spécifications et de circuits électroniques internes. La raison en était que nous ne voulions pas imiter les synthétiseurs occidentaux.
 
Tout d'abord, le but de l'utilisation était différent. Lors du processus de conception, nous avons supposé que cet instrument devait être utilisé comme troisième clavier placé sur un orgue électronique, et non comme instrument solo.
 
Nous avons donc réfléchi aux spécifications et à la configuration en mettant l'accent sur la facilité de compréhension et de fonctionnement pour les organistes. Le panneau de commande devait se trouver sous le clavier pour que les organistes puissent l'atteindre facilement. Les boutons de sélection des octaves et des formes d'onde fréquemment utilisés ont reçu des formes spéciales afin de pouvoir être reconnus et commutés instantanément. Pour les joueurs qui touchaient un synthétiseur pour la première fois, nous avons également conçu un système qui garantissait que le son ne serait pas perdu, quelle que soit l'opération effectuée.
 
Par exemple, une restriction mécanique a été appliquée aux deux boutons du Traveler afin que la fonction d'un bouton ne dépasse pas la fonction de l'autre. J'ai pensé que c'était une bonne idée, mais cette restriction a été supprimée sur certains modèles afin de répondre à une demande de musiciens étrangers qui souhaitaient élargir les possibilités. Ce modèle réintroduit comprend deux types de boutons : un jeu avec la restriction ajoutée et un sans. Veuillez essayer de jouer les deux modèles.
 
La fonction "Traveler" a été installée dans nombre de nos produits, du premier prototype, Korgue, et de cette série miniKORG 700 aux processeurs d’effets. Le nom, "Traveler", signifie deux voyageurs qui font un long aller-retour, et est utilisé pour le filtre passe-bas et les boutons du filtre passe-haut.
 
Le panneau de contrôle situé sur la gauche du clavier du premier prototype était équipé d'un looooong Traveler avec une structure spéciale dans laquelle un bouton se déplaçait d'avant en arrière sur la même piste. Sur l'illustration, à côté du Traveler, vous pouvez voir un joystick pour le pitchbend, des boutons de commutation des voyelles pour A, I, U, E et O, et quelques lettres pour des "Reverb" dans la colonne supérieure, qui seront appliquées à l'un après l'autre et aux produits suivants. Ce modèle réintroduit fournit en outre un joystick et une réverbération qui avaient été  abandonnés dans les 700s pour des raisons de place.

À l'époque, le diapason d'un synthétiseur était très instable, si bien que lorsque nous avions construit le miniKORG 700 original, nous avions suivi le même système Hz/Volt que notre premier prototype. En parlant de la stabilité du diapason du miniKORG 700, ce circuit de source sonore a également été utilisé pour créer le premier accordeur électronique au monde, le WT-10, qui a été commercialisé par la suite.
 
Le système Hz/Volt a été développé en reprenant une idée du principe de l'atténuateur d'un instrument de mesure électrique ; cependant, nous avons dû fournir en plus un convertisseur séparé pour se connecter aux instruments produits par d'autres fabricants qui utilisent le système Oct/Volt. C'est une histoire de coulisses que maintenant je peux vous raconter !
 
Le nombre de boutons a été réduit au minimum afin que tout le monde puisse travailler facilement. Le générateur d'enveloppe a été conçu de manière à ce que les sons de la plupart des instruments puissent être générés en utilisant seulement deux boutons : Attaque et Chant / Percussion. Ce n'était pas le système ADSR. Après sa mise sur le marché, certaines personnes de l'industrie ont fait remarquer que les synthétiseurs de KORG (Keio Giken à l'époque) avaient des spécifications et des noms de fonctions uniques qui étaient différents de ceux utilisés pour les instruments commercialisés par d'autres fabricants, et que KORG aurait dû les faire correspondre pour des raisons de normalisation. Des noms généraux et des fonctions ont été adoptés dans le synthétiseur MS-20 qui est sorti quelques années plus tard, mais ce choix a été douloureux pour moi. J'ai toujours pensé que les instruments de musique sont intéressants parce que chacun d'entre eux a une individualité.
 
Le miniKORG 700, le miniKORG 700S et le 800DV sont des modèles similaires. Le circuit de base de ces modèles est le même. Le 700s est un modèle 700 avec VCO ajouté, et le 800DV est un modèle 700 équipé d'une fonction duophonique. On a souvent dit que cette série avait un son profond. En tant que concepteur, je n'avais pas de savoir-faire particulier sur la façon de produire un son profond. Cependant, quand je regarde en arrière, cela me rappelle quelque chose.

Par exemple, la forme de l'onde triangulaire qui est utilisée comme source sonore peut en être la raison. Lorsque j'ai essayé de créer une forme d'onde plus nette au cours de mes premières expériences, j'ai constaté à plusieurs reprises que dans ce cas, le son était faible. Un son est un son. Un son n'est pas une forme d'onde. J'ai appris que je ne devais pas regarder dans un oscilloscope pour produire une forme d'onde propre.

Le miniKORG 700S m'a appris ce qui est important pour un créateur d'instruments de musique - le son.
Auditor, KORG INC.
miniKORG 700FS Development Supervision
Fumio Mieda

(Premier plan )miniKORG 700FS, (Second plan)Original miniKORG 700S

Exemple de réglages 

Nous expliquons ici le diagramme de réglage des sons préréglés. Apprenez à produire des sons sur le miniKORG 700FS en comparant si le son défini sur le panneau est le même que le préréglage sélectionné dans les programmes de mémoire.
 
Après avoir écouté les programmes préréglés que vous appelez à l'aide des boutons de mémoire, vous pouvez appuyer sur le bouton PANEL à droite des boutons pour revenir au son défini sur le panneau.
 

Preset A-1:Tri Lead

Preset A-2:Octave Lead

Preset A-3:Bounce Bass

Preset A-4:Ground Bass

Preset A-5:5th Ensemble

Preset A-6:Whistle Lead

Preset A-7:Space Pluck

Preset B-1:Marimba Roll

Preset B-2:Vast Scape

Preset B-3:Rush Bell

Preset B-4:Error Machine

Preset B-5:Cowbell Synth

Preset B-6:Noise Shot

Preset B-7:Glide Signal